VIRAGE
Un effet antique… au goût du jour
5.00 avg. rating (83% score) - 1 vote

Les tendances déco changent au fil des ans. Ravivez vos lampes, vases, pots et bibelots démodés en créant un effet de poterie antique à partir de matériaux peu dispendieux et de techniques simples. Puis, redonnez-leur une place dans votre maison d’aujourd’hui !

Matériel requis

 

  • Lampes, vases, pots et bibelots de votre choix
  • Plâtre (composé à joints tout usage)
  • Gants de vinyle, nitrile ou latex
  • Papier abrasif fin (grade 150 à 220)
  • Apprêt en aérosol
  • Peinture en aérosol et/ou peinture acrylique
  • Bicarbonate de soude
  • Pinceau
  • Ruban à masquer
  • Sac de plastique
  • Terre et eau

Quels objets choisir ?
Je vous propose trois techniques pour donner une nouvelle vie à vos objets. Ces techniques fonctionnent sur pratiquement toutes les surfaces : verre, métal, porcelaine, etc. Choisissez des objets dont vous aimez la forme, peu importe le matériau.

 1- Le plâtre

On utilise du composé à joints tout usage pour recouvrir en partie ou en totalité la surface de l’objet choisi. Diverses méthodes peuvent être utilisées. J’ai opté pour l’application directement avec les mains (en portant des gants), mais vous pourriez utiliser un pinceau ou encore une spatule. Tout dépend de l’effet recherché.

Pour un effet de poterie lisse, appliquez une fine couche de façon uniforme. Pour un résultat plus texturé, appliquez une plus grande quantité de plâtre et amusez-vous à l’application. Appliquez à l’aide de mouvements irréguliers, vers le haut, le bas, en diagonale, etc. Vous pouvez mettre plus d’une couche. Il suffit de laisser sécher totalement entre les couches. On termine avec de la peinture (voir section « Étape par étape »)

2- La peinture terracotta

Une façon simple, rapide, peu coûteuse et moins salissante de donner un effet terracotta ou poterie à vos objets. Il suffit de mélanger à parts égales de la peinture acrylique et du bicarbonate de soude. Appliquez au pinceau sur l’objet choisi et voilà !

3- La peinture à la boue
Cette technique ajoute de la texture et donne un effet vieilli à l’objet. Mélangez une petite quantité de terre avec de l’eau pour créer de la boue. Recouvrez ensuite une partie ou l’ensemble de l’objet et laissez sécher. Une fois sec, utilisez un chiffon pour essuyer la boue jusqu’à l’effet désiré. Vous pouvez utiliser un chiffon humide pour enlever plus de boue, mais attention à ne pas frotter trop fort, cela pourrait enlever la peinture.

Étape par étape

  1. Choisissez votre technique et rassemblez tout le matériel. Pour cet exemple, la lampe, j’ai combiné les techniques plâtre et peinture à la boue.
  2. Nettoyez l’objet pour avoir une surface propre et sèche.
  3. Protégez les parties que vous ne voulez pas modifier à l’aide d’un sac de plastique et/ou de ruban à masquer.
  4. Appliquez un apprêt en aérosol sur toute la surface à modifier, puis laissez sécher selon les indications du produit utilisé. Cela aidera le plâtre à mieux adhérer à la surface.
  5. Étendez une première couche de plâtre sur l’objet. Laissez sécher, puis ajoutez une deuxième couche si désiré.
  6. Une fois complètement sec, poncez doucement à l’aide du papier abrasif jusqu’à l’obtention du résultat voulu. Pour un résultat final très texturé, j’ai poncé seulement pour éliminer les petites aspérités formées lors de l’application.
  7. Époussetez l’objet pour enlever le plus de poussière possible.
  8. Appliquez la couleur de votre choix. La peinture en aérosol permet de couvrir plus facilement et uniformément toutes les cavités créées par le plâtre, mais une peinture acrylique appliquée au pinceau peut aussi fonctionner. Laissez sécher.
  9. Une fois la peinture complètement sèche, mélangez de la terre et de l’eau pour obtenir de la boue.
  10. Appliquez cette boue sur l’objet et laissez sécher.
  11. À l’aide d’un chiffon sec ou légèrement humide, essuyez les surplus de terre jusqu’à l’obtention du résultat voulu. Il est possible de faire ensuite des retouches de peinture si la peinture s’écaille au frottement ou pour atténuer l’effet de terre à certains endroits.

Notes :

 

  • Pour la transformation de la lampe, j’ai changé l’abat-jour. Il serait également possible de peindre l’abat-jour d’origine avec une peinture en aérosol.
  • Les possibilités sont infinies et chaque résultat est unique. Laissez aller votre créativité, jouez avec les couleurs neutres ou vivantes, amusez-vous avec les textures, etc.

 

Photos : Claudia Désilets