VIRAGE
L’hypertension en 10 questions
4.33 avg. rating (83% score) - 6 votes

Environ 40 % des Canadiens de 56 à 65 ans souffrent d’hypertension artérielle, souvent sans le savoir. Répondez par oui ou par non à 10 questions pour en apprendre davantage sur ce tueur silencieux.

  1. Est-ce que le premier chiffre de la tension artérielle est la pression diastolique?
  2. Une seule mesure de pression artérielle élevée signifie-t-elle que je fais de l’hypertension?
  3. Est-ce qu’il faut que je m’inquiète si ma pression artérielle est régulièrement de 135/85?
  4. Des maux de tête peuvent-ils être un symptôme d’hypertension?
  5. L’hypertension artérielle peut-elle avoir des conséquences graves?
  6. Une amélioration de mes habitudes de vie peut-elle réduire les risques d’hypertension artérielle?
  7. Les hommes âgés sont-ils plus à risque d’hypertension artérielle que les femmes âgées?
  8. Est-ce que le risque d’hypertension artérielle augmente avec l’âge?
  9. Le stress peut-il faire augmenter ma tension artérielle?
  10. Y a-t-il des médicaments pour abaisser la pression artérielle?

Réponses

  1. Le premier chiffre est la pression systolique (tension exercée par le sang sur les artères lorsque le cœur se contracte) et le second chiffre est la pression diastolique (tension exercée par le sang lorsque le cœur est au repos).
  2. La pression artérielle fluctue au cours d’une journée. C’est pourquoi le médecin a besoin de plusieurs mesures de pression artérielle pour poser un diagnostic.
  3. Il faut viser des valeurs plus basses que 140/90 et idéalement de 135/85.
  4. L’hypertension ne présente généralement aucun symptôme mais peut aussi se manifester par des maux de tête, de la faiblesse, des étourdissements, des engourdissements, des essoufflements, des palpitations, des problèmes de vision, etc.
  5. C’est le plus important facteur de risque de l’AVC et l’un des principaux facteurs de risque des maladies du cœur.
  6. Par exemple, avoir une alimentation plus saine, bouger davantage et cesser de fumer permettent de contrôler cette maladie.
  7. Passé l’âge de 65 ans, les femmes sont plus susceptibles d’en souffrir que les hommes, en raison de facteurs tels que la contraception, la grossesse et la ménopause.
  8. Après 65 ans, une personne sur deux en souffre alors qu’à 85 ans et plus, neuf personnes sur dix en sont atteintes.
  9. Quelques pistes pour diminuer le niveau de stress : l’activité physique, des activités sociales, la détente, une saine alimentation, la relaxation, la pleine conscience, etc.
  10. Il y en a plusieurs types, parmi lesquels votre médecin choisira le plus approprié selon vos besoins particuliers.

Sources :