VIRAGE
La loi du gros bon sens

La loi du gros bon sens

Par Lyne Rémillard, rédactrice en chef
5.00 avg. rating (81% score) - 1 vote

Il y a quelques semaines, nous discutions entre amis de nos enfants. Certains se demandaient pourquoi le cheminement de l’un et de l’autre était si différent, alors qu’ils avaient été élevés selon les mêmes règles. En fait, c’est peut-être justement ça le problème : des règles trop rigides appliquées sans égard au gros bon sens.

C’est normal qu’il y ait des lois, des règles, des règlements et des conventions pour encadrer les diverses facettes de la vie. Sinon, ce serait le chaos. Mais je trouve dommage qu’on gère si mal les différences, les exceptions à la règle, les cas qui s’éloignent un tant soit peu des lignes directrices ou de la norme.

Dans la vie, je crois qu’on devrait être davantage en mode adaptation et mettre plus souvent notre jugeote à contribution, aussi bien individuellement que collectivement. Car trop souvent, le manque de flexibilité génère des préjudices et des conflits, alors que c’est justement ce qu’on souhaite éviter.

J’en suis à préparer tranquillement le grand saut vers la retraite. J’ignore de quoi elle sera faite, mais je sais qu’elle sera sous le signe de la simplicité, de la flexibilité… et du gros bon sens !

Je suis fière de vous présenter ce numéro de Virage, particulièrement riche en sujets qui sauront vous plaire, vous informer et ouvrir vos horizons.

Bonne lecture !