VIRAGE
La brigade verte à la rescousse !
La brigade verte à la rescousse !
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Des études effectuées à la NASA ont démontré que de nombreuses plantes d’intérieur possèdent la faculté de dépolluer l’atmosphère. Les végétaux sont donc absolument essentiels au maintien de la qualité de l’air des maisons, condos et appartements où nous vivons.

Dépollution de l’air

Plusieurs substances chimiques gazeuses nocives circulent librement dans l’air des bâtiments dans lesquels nous habitons. Par exemple, le formaldéhyde est un composé organique volatil (COV) couramment retrouvé dans nos environnements intérieurs, qui se dégage principalement des boiseries en fibres de densité moyenne (MDF), des panneaux de contreplaqué et des panneaux de particules de bois ainsi que des colles qui servent à fixer les comptoirs et les tapis.

Il y a quelques années, une étude de la NASA effectuée par Bill Wolverton a démontré que les plantes d’intérieur ont la capacité de dépolluer l’air des substances chimiques qu’il contient. Lors de ses expérimentations, il a disposé dans des chambres hermétiques diverses espèces végétales habituellement cultivées à l’intérieur. Il a ensuite injecté des substances polluantes fréquemment retrouvées dans les maisons et les édifices à des niveaux de concentration comparables. Après 24 heures, plusieurs plantes, telles que le pothos doré, le lierre commun et le lis de la paix, avaient accompli un travail formidable en réduisant les concentrations de COV contenus dans l’atmosphère de cette chambre hermétique dans une proportion atteignant jusqu’à 90 % !

Les microorganismes entourant les racines des végétaux peuvent eux aussi éliminer les polluants de l’air. En fait, selon M. Wolverton, les microorganismes associés aux racines contribuent à éliminer jusqu’à 65 % des COV, alors que les feuilles des plantes absorbent et métabolisent le reste des substances qui polluent l’air. En plus de dépolluer l’atmosphère, les plantes absorbent le gaz carbonique de l’air et produisent de l’oxygène, évidemment essentiel à la survie de tous les êtres humains !

Plus de végétaux, moins de stress

Les végétaux ont aussi un effet psychique chez les humains. Selon diverses études scientifiques, un lieu où poussent des plantes favorise le respect et la joie de vivre ! En 2004, Shibata et Suzuki ont fait porter leur étude des effets des plantes d’intérieur sur l’accomplissement des tâches et sur l’humeur. Les résultats de l’étude démontrent que les participants ont obtenu de meilleurs résultats dans l’accomplissement des tâches et étaient de meilleure humeur lorsque des plantes étaient présentes dans la salle. Une autre étude scientifique, cette fois de Lohr, Pearson-Mims et Goodwin, effectuée en 2007, soutient que les végétaux en milieu de travail réduisent le niveau de stress. On a en effet constaté que lorsque des végétaux sont présents dans une pièce où des gens travaillent, leur tension artérielle systolique diminue de une à quatre unités. Autant de raisons d’ajouter des plantes à votre intérieur !
Cinq dépollueurs d’air hors pair 

•    Palmier areca (Chrysalidocarpus lutescens)

•    Figuier caoutchouc (Ficus elastica)

•    Lierre commun (Hedera helix)

•    Lis de la paix (Spathiphyllum wallisii)

•    Pothos doré (Epipremnum aureum)