VIRAGE
Encore des trucs pour économiser
4.12 avg. rating (80% score) - 8 votes

Vous avez été très nombreux à dévorer les récents articles sur les façons de dépenser moins à l’épicerie, puis au resto. Voici maintenant 10 autres astuces pour économiser : assurances, télécommunications, pharmacie, etc.

1- Achetez moins

Cette stratégie peut paraître une évidence, mais dans les faits, c’est la base. Même si un chandail est offert à 40 % de rabais, on peut économiser plutôt 100 % en ne l’achetant pas. Avant chaque achat, il y a lieu de se poser la désormais célèbre question qui tue bien des envies : « En as-tu vraiment besoin ? » Un truc : notez sur un bout de papier le nom d’un produit que vous voulez cruellement vous procurer, puis rangez-le dans un tiroir pour un mois, le temps de voir si votre niveau de désir est demeuré intact.

2- Ayez la bonne carte de crédit

Il y a des trucs pour dépenser moins et d’autres pour recevoir le maximum sur nos achats. Je parle ici bien sûr des programmes de remises sur vos achats associés aux cartes de crédit. Il y a à la clé des centaines de dollars en remises annuellement. Toutefois, assurez-vous de payer le solde complet sur votre carte à chaque mois.

Vous pouvez maximiser le montant des remises en choisissant une carte de crédit selon les achats mensuels portés à votre carte. Pour vous aider à trouver la carte sur mesure, utilisez un comparateur de cartes de crédit, par exemple celui de Protégez-vous ou celui de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

3- Magasinez votre pharmacie

La suggestion vous semble étrange ? Sachez que Protégez-vous a réalisé il y a quelques années une enquête sur les prix des médicaments d’ordonnance. Elle a révélé d’importants écarts de prix entre les pharmacies, et même entre des succursales de la même bannière, pour des clients assurés au privé. Ces différences ont aussi été observées pour des médicaments en vente libre. Alors, ça vaut le coup de faire quelques appels pour comparer les prix des médicaments que vous prenez sur une base régulière.

4- Révisez vos forfaits de télécommunications

Téléphonie, Internet et télévision coûtent cher. Trop cher. Toutefois, vous pouvez couper significativement dans le montant de la facture en négociant avec votre fournisseur ou en profitant de la vive concurrence qui règne dans l’industrie en téléphonant ailleurs pour trouver mieux. Quelques dizaines de dollars de moins sur la facture totale mensuelle finissent par faire une somme rondelette à la fin de l’année.

Autre truc : révisez vos besoins. Utilisez-vous encore toutes les chaînes de télé spécialisées pour lesquelles vous payez un supplément ? Est-ce que vous pourriez dire adieu à votre téléphone fixe maintenant que chaque membre de la maisonnée a son téléphone intelligent ? Encore une fois, ces économies s’additionnent au fil des mois.

5- Négociez vos primes d’assurance

Au bout du fil, de belles économies vous attendent aussi en matière de primes d’assurance. Vous devrez y consacrer un peu de temps, mais presque à tout coup, cela s’avérera un bon investissement. Magasinez les taux auprès de plusieurs assureurs pourrait en effet vous permettre de garder quelques centaines de dollars dans vos poches, si vous faites l’exercice pour votre voiture et votre habitation. Si vous tenez à garder le même assureur, les primes proposées par la concurrence serviront d’arguments au moment de négocier une baisse de prime.

6- Achetez des biens usagés

Il y a des économies à faire en vous tournant vers les produits usagés offerts sur Kijiji, LesPac ou Marketplace, mais aussi dans les friperies et auprès d’organismes tels que Renaissance. Vous pouvez entre autres acheter des jouets usagés à vos petits-enfants ou vous acheter un équipement de ski de fond presque neuf à une fraction du prix. Ce réflexe de regarder d’abord du côté des objets ayant déjà servi à d’autres personnes procure une deuxième vie à ces produits, ce qui est futé à la fois pour votre portefeuille et pour l’environnement.

7- Surveillez les rabais

Avant de vous rendre en épicerie ou en magasin, parcourez les circulaires, papier ou en ligne. Il y a des économies substantielles à faire sur les produits qui sont vendus à perte pour vous attirer sur place. Par ailleurs, si le temps ne presse pas pour faire l’achat d’une cafetière ou d’un manteau, attendez qu’ils soient en solde. Votre patience sera récompensée !

8- Faites votre budget

Ça revient immanquablement : un budget vous aide à voir plus clair dans vos dépenses. Faire l’exercice révèle notamment que des petites dépenses à l’apparence anodines finissent par représenter un joli magot au bout du mois et de l’année. Vous verrez, ce n’est pas si compliqué de vous y mettre. Des grilles budgétaires à imprimer ou à remplir en ligne sont disponibles notamment auprès de l’Autorité des marchés financiers.

9- Diminuez votre consommation d’essence

Au moment où les prix de l’essence à la pompe battent des records, il est sensé de revoir vos pratiques de conduite pour économiser de l’essence. Par exemple, respectez les limites de vitesse, sachant qu’en roulant à 100 km/h plutôt que 120 km/h, vous consommerez 20 % moins d’essence. Aussi, démarrez et accélérez en douceur, puis tentez de rouler à vitesse constante le plus souvent possible. Par ailleurs, vérifiez régulièrement la pression des pneus de votre véhicule de sorte qu’elle soit toujours optimale.

10- Profitez des rabais FADOQ

Il est très avantageux d’adhérer au Réseau FADOQ, car les membres peuvent bénéficier de plus de 1 000 rabais partout au Québec. Il y en a dans tous les secteurs : alimentation, santé, assurances, voyages, habitation, restaurants, etc. Si vous en profitez à chaque occasion, vous pouvez ainsi économiser des centaines de dollars annuellement. Pour adhérer à la plus grande organisation d’aînés au pays : https://www.fadoq.ca/reseau/adherez-maintenant

Sources :