VIRAGE
Dorlotez votre propriété avant l’hiver
Dorlotez votre propriété avant l’hiver
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Après un automne beau et chaud, l’hiver est à nos portes. Puisque les intempéries de cette dure saison peuvent provoquer une détérioration de votre maison ou condo, mieux vaut profiter de cette fin d’automne pour procéder à des inspections et à d’éventuelles réparations.

En effet, posséder une propriété comporte d’inévitables obligations, dont celle d’en prendre soin. En l’entretenant adéquatement, vous la protégerez d’une dégradation rapide et, du coup, vous préserverez votre investissement.

Bichonnez votre barbecue

Des accessoires de terrasse comme le barbecue et les meubles de jardin devront être protégés des rigueurs de l’hiver, en les recouvrant d’une bâche, par exemple. Certaines personnes utilisent leur barbecue à longueur d’année; raison de plus pour prolonger sa durée de vie en lui consacrant un nettoyage annuel.

Pour récurer la grille, il faut allumer le barbecue et la frotter avec une brosse métallique. Les briquettes et les brûleurs feront aussi les frais d’un nettoyage annuel et il ne faudra pas hésiter à les remplacer s’ils présentent des défectuosités.

Si vous utilisez votre barbecue uniquement pendant la douce saison, rangez la bouteille de propane dans un lieu sécuritaire, mais jamais à l’intérieur du domicile. L’idéal est que la bouteille soit vidée de son propane et que les valves soient protégées de la neige et de la glace.

Enfin, pendant que vous exécuterez ces menus travaux, vérifiez la porte-fenêtre et toutes les fenêtres à la portée de votre vue afin de détecter d’éventuels problèmes d’étanchéité. Assurez-vous que les portes et les fenêtres sont bien calfeutrées et remplacez les coupe-froid s’ils sont brisés.

À l’intérieur, enlevez les moustiquaires des fenêtres afin de permettre à l’air provenant de l’installation de chauffage de prévenir la condensation. Un bon nettoyage des tapis, carpettes et rideaux contribuera à améliorer la qualité de l’air ambiant. Vérifiez les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone ainsi que les alarmes de sécurité et remplacez les piles.

Conseils en vrac

Par ailleurs, si un projet dépasse vos compétences de bricoleur, il ne faut pas hésiter à embaucher des professionnels pour effectuer des travaux. Toutefois, vérifiez que le professionnel en question détient un permis, qu’il est cautionné et assuré.

Voici, en vrac, les principales tâches à accomplir :

  • Préparez le jardin pour le printemps suivant en ramassant, en nettoyant et en rangeant tous les accessoires d’été.
  • Nettoyez et rangez vos outils motorisés, comme la tondeuse, et suivez la procédure exacte pour leur entreposage. Par exemple, vous devez complètement vider le réservoir à essence de la tondeuse ou encore ajouter à l’essence un stabilisateur de carburant.
  • Entreposez les boyaux d’arrosage après les avoir vidés. Aussi, fermez les robinets et les sorties d’eau extérieurs pour éviter que les tuyaux ne gèlent et ne se brisent. Pourquoi ne pas investir quelques sous dans des robinets antigel si cela n’est pas déjà fait?
  • Si vous possédez une souffleuse à neige, faites la petite mise au point nécessaire à son bon fonctionnement. Dès la première chute de neige, elle sera prête à fonctionner.
  • Les accumulations de neige et de glace sur le toit risquent-elles de causer des dommages? Au besoin, il existe des systèmes qui empêcheront une détérioration de la toiture et d’éventuelles infiltrations d’eau.
  • Vérifiez si le toit est en santé; remplacez les bardeaux soulevés ou endommagés. Un toit n’est jamais trop entretenu, mais nous avons souvent tendance à l’oublier puisque son observation n’est pas facile.
  • Une cheminée requiert aussi un entretien périodique; faites réparer son revêtement s’il est endommagé et, surtout, faites-la ramoner par un expert, lequel pourra aussi évaluer son état.
  • Faites le tour de la maison et vérifiez la qualité de son revêtement; fissures et bris devront être réparés avant que le cycle des gels et dégels ne l’endommage davantage.
  • Vérifiez si l’inclinaison du terrain éloigne les eaux de ruissellement de la fondation (après une pluie ou à la fonte des neiges). Apportez les correctifs nécessaires pour faire en sorte que l’eau s’éloigne de la maison. En même temps, scrutez l’état de la fondation; s’il y a des fissures, il faut vraiment réparer avant l’arrivée de l’hiver.
  • Finalement, assurez-vous que les gouttières et les descentes pluviales ne sont pas bouchées et qu’elles éloignent de la maison les eaux récoltées. S’il y a des obstructions dans les gouttières, elles doivent être enlevées avant que l’eau ne refoule et cause des dommages. S’il y a des fuites le long des descentes des gouttières, réparez-les avec un scellant à calfeutrer.