VIRAGE
Cueillir la beauté
Cueillir la beauté
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Il n’y a rien comme les vacances estivales. On fait le vide pour mieux faire le plein et, surtout, on prend le temps d’apprécier les petites choses qui rendent la vie si belle.

Comme une jasette avec mon mignon petit-fils, qui me fait craquer avec les expressions adorables qu’il invente, du haut de ses deux ans et trois quarts. Comme une visite au marché d’où je reviens avec des sacs de fruits et légumes frais. Comme une conversation inspirante avec des aînés actifs. Comme un après-midi passé dans mes plates-bandes alors que la nature est à son summum.

Toutefois, trop souvent, notre emploi du temps nous fait passer outre à ces clins d’œil de la vie, et c’est bien dommage.

C’est pourquoi, alors que les feuilles commencent à nous préparer leur magnifique festival de couleurs, je me fais la promesse de ne pas quitter l’état de contemplation et de pleine conscience qui m’a habitée durant la belle saison.

Je vous invite à en faire autant. Et je vous propose des pistes pour y arriver, dans ce beau numéro de Virage : des recettes appétissantes, des voyages à faire rêver et des déclinaisons de la beauté la plus étincelante qui soit, celle du cœur. Quelques exemples : les bénévoles qui oeuvrent pour contrer l’insécurité alimentaire et la magnifique Élise Guilbault, porte-parole dévouée de Moisson Montréal. Bonne lecture !