VIRAGE
Médecin à tout vent
Médecin à tout vent
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Très présente dans les médias, Dre Christiane Laberge consacre aussi 40 heures par semaine à sa pratique. Elle est également porte-parole du Défi J’arrête, j’y gagne ! et du programme Famille sans fumée, en plus de prêter ses connaissances et son bagou à plusieurs autres causes. Son but : prendre tous les moyens pour transmettre son message santé !

« Je ne ferais pas carrière uniquement en communication, car j’ai encore beaucoup de plaisir avec mes patients. Toutefois, mes chroniques à la radio et à la télévision me permettent d’atteindre un large public. Je veux changer le monde, et si je peux le faire une personne à la fois, quand les gens sont dans leur auto ou devant leur télé, ça me va », dit l’énergique médecin.

La langue de bois, très peu pour elle. D’un naturel optimiste, il y a néanmoins des choses qui l’inquiètent et la désolent. « Quand je vois le narcissisme monter allègrement dans notre société et l’importance de la communication virtuelle, je me demande qui va prendre soin de nous plus tard et comment. C’est une préoccupation fréquente de mes patients de 50 ans et plus. »

Doc Laberge en a aussi contre les conditions de salubrité « dangereuses » dans le milieu hospitalier et tout le remue-ménage dans le système de santé, notamment la centralisation des services tels que les prises de sang.

« La fumée, c’est dehors ! »

Et, on s’en doute, elle ne badine pas avec la « boucane », mettant l’accent sur le fait que tout comme la fumée inspirée par les fumeurs, la fumée secondaire contient 7 300 substances chimiques et qu’elle est invisible à l’œil nu dans une proportion de 85 %.

En ce sens, elle se réjouit des amendements à la Loi sur le tabac adoptés par le gouvernement du Québec en novembre dernier, qui interdisent notamment de fumer sur les terrasses des bars et des restaurants ainsi que dans les véhicules en présence d’enfants de moins de 16 ans. Elle rappelle toutefois qu’il faut 10 000 changements d’air pour enlever toute trace de fumée secondaire dans un endroit fermé. « On ne doit pas fumer dans notre véhicule, même si les enfants ne sont pas à bord. La fumée, c’est dehors ! », martèle le médecin.

En terminant, elle encourage tous les ménages québécois à devenir des familles sans fumée (famillesansfumee.ca) et tous les fumeurs à prendre part au Défi J’arrête, j’y gagne !, qui débute le 1er mars pour une durée de six semaines. Les inscriptions sont en cours au defitabac.ca C’est gratuit et… ça marche ! À preuve, 73 000 Québécois ont écrasé pour de bon après y avoir pris part…

Ne manquez pas l’entrevue complète avec Dre Christiane Laberge dans la prochaine édition de Virage !