VIRAGE
Parents-Secours ouvre aussi la porte aux aînés
Parents-Secours ouvre aussi la porte aux aînés
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Tout le monde connaît les affichettes rouges et blanches collées à la fenêtre de milliers de maisons du Québec depuis maintenant 35 ans. Elles invitent les jeunes à venir cogner à la porte en cas de besoin, qu’ils soient égarés, malades, blessés, poursuivis ou agressés. Eh bien, saviez-vous que Parents-Secours, c’est aussi pour les aînés ?

« J’ai été émerveillée par l’idée que le réseau de Parents-Secours aide tout autant les aînés que les enfants. Aux deux extrémités de la vie, il est rassurant de savoir que l’on peut aller cogner à la porte d’adultes responsables si l’on est en situation de crise », résume l’animatrice et chanteuse Shirley Théroux, porte-parole de Parents-Secours.

Du secours en tout temps

En fait, c’est depuis 1992 que Parents-Secours ouvre ses bras aux aînés, sauf que le prolongement de ce service à cette clientèle était méconnu. L’organisme en tant que tel a par la suite connu une baisse de popularité. Une campagne médiatique l’automne dernier, puis la présence de Shirley Théroux comme porte-parole, ont redonné un nouveau souffle à Parents-Secours, qui ajoute en ce moment des dizaines d’adresses chaque semaine à sa brigade de foyers-refuges dépassant aujourd’hui le cap des 5500 dans 16 des 17 régions administratives de la province.

« Le rôle d’un foyer-refuge est d’accueillir l’enfant ou l’aîné en difficulté, puis de contacter immédiatement le parent, le proche ou la police, selon le cas. Il y a eu 5246 interventions l’an dernier. Axé sur la prévention et la référence, ce réseau est fiable puisque les services de police vérifient les antécédents de tous les futurs bénévoles », précise Émilie Bolduc, directrice des communications et du marketing.

Les conseils de Shirley

Des bénévoles sont toujours recherchés, que ce soit comme foyers-refuges ou comme membres des comités qui gèrent l’organisme localement et visitent des milliers d’aînés annuellement dans les résidences pour parler de prévention. Lors de ces visites, les bénévoles présentent la vidéo mettant en vedette la populaire porte-parole de l’organisme, que l’on peut également visionner sur le site de Parents-Secours. Cette vidéo d’une dizaine de minutes décrit différents types d’abus dont les aînés peuvent être victimes et incite les gens à dénoncer auprès des autorités compétentes ces situations inacceptables.

Parents-Secours :
1 800 588-8173,
www.parentssecours.ca