VIRAGE
Le mot d’ordre : bouger !
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Pour les jeunes, septembre marque la rentrée, avec son lot de bonnes résolutions. Les « un-peu-moins-jeunes » devraient en faire autant ! N’est-il pas grand temps de faire vos devoirs côté santé, en entreprenant un programme de mise en forme trop souvent déjà remis à plus tard ? Tour d’horizon des façons de bouger les plus en vogue, du vélo à la zumba, en passant par l’entraînement en salle et le jogging.

Bouger plus et manger mieux

À peine plus d’un tiers des adultes de 45 à 74 ans sont considérés physiquement actifs, parce qu’ils pratiquent une activité d’intensité modérée pendant une trentaine de minutes presque tous les jours. Les autres n’obtiennent pas la note de passage dans cette compétence et ont tout à gagner à améliorer leur bulletin santé. Heureusement, il y a tellement d’activités physiques amusantes à la portée des 50 ans et plus, dont certaines faites sur mesure pour eux, que la composante plaisir, essentielle au maintien de la motivation, promet d’être au rendez-vous !

« S’il y a aujourd’hui une multitude d’activités physiques disponibles, les grands principes à observer pour être en meilleure santé à long terme ne changent pas : il faut bouger plus et mieux s’alimenter. Les deux vont de pair. De petites modifications dans notre alimentation et dans notre niveau d’activité physique feront en bout de ligne une grande différence », rappelle Karine Larose, directrice des communications chez Nautilus Plus.

Quelle que soit l’activité choisie, l’important est d’y aller graduellement, idéalement sous supervision de spécialistes, de façon à créer l’habitude de l’activité physique de manière durable. Il faut rechercher la bonne intensité et la bonne fréquence, deux paramètres qu’il faudra continuellement ajuster en fonction des progrès réalisés.

Pour la santé… et la taille

Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’environ trois membres de centres de conditionnement physique sur dix ont 45 ans et plus. Lorsqu’ils se présentent pour la première fois à la porte d’un gym, la plupart d’entre eux ressentent déjà des ennuis de santé plus ou moins graves : hypertension, douleurs articulaires, etc. Toutefois, comme chez les autres groupes d’âge, la question esthétique, notamment un surplus de poids, est un élément tout aussi important que les bénéfices pour la santé dans leur décision de prendre leur santé en main.

Et si les exemples de gens qui ont littéralement « fondu » par le biais d’un programme de mise en forme sont frappants, il y a aussi des gens qui ont réussi à améliorer considérablement leur état de santé grâce à l’entraînement. « J’ai vu des gens réduire et même éliminer le syndrome métabolique, c’est-à-dire la combinaison de plusieurs des facteurs de risque suivants : tour de taille, taux de triglycérides et glycémie élevés, hypertension et faible taux de bon cholestérol. Leur qualité de vie en a été grandement améliorée », note Mme Larose, auteure de plusieurs livres, dont Le Nouveau Guide Vivre Plus ( Trécarré, 29,95 $ ).

Par ailleurs, bien qu’ils soient supposément plus sages et moins pressés que les plus jeunes, les personnes de 50 ans et plus qui se mettent à l’exercice souhaitent elles aussi des résultats rapides… et durables. Et s’il y a un aspect positif au fait d’être sédentaire depuis longtemps, c’est que les résultats se font sentir très rapidement, ce qui constitue une importante source de motivation. Autre incitatif à se mettre à bouger et à ne pas abandonner : l’activité physique énergise toutes les parties du corps, sans exception. La libido s’en trouve donc augmentée, autant chez monsieur que chez madame. Vive la petite pilule exercice !

Le cardio n’est pas tout

Bouger, oui, mais en faisant quoi au juste ? Trop longtemps, les exercices cardiovasculaires – vélo, jogging, natation et autres – ont pris plus que leur juste place au soleil de la bonne forme. Or, les conditions gagnantes consistent plutôt en une combinaison d’exercices cardiovasculaires, de musculation ( exercices de force musculaire ) et d’étirements ( exercices de souplesse ). C’est vrai à tout âge mais particulièrement pour les gens plus âgés qui cherchent à rester fonctionnels et autonomes aussi longtemps que possible. Certains jours, on peut privilégier le cardio, d’autres les exercices de souplesse ou la musculation, ou encore faire un peu de tout à chaque séance.

La meilleure stratégie est de suivre votre élan vers une activité ou l’autre qui vous semble agréable. En groupe ou en solo, au gym ou en plein air, à heures précises ou à volonté, à vous de choisir. Sachez cependant que le fait d’avoir un rendez-vous fixe – avec un cours, un ami, un groupe – favorise l’assiduité.

Si vous ne savez pas vers quel exercice vous tourner, profitez du fait que les centres de conditionnement physique, les clubs et les écoles permettent la plupart du temps aux gens de faire un essai gratuit, un peu comme on goûte à plusieurs plats d’un buffet avant de se prendre une pleine assiette de ce que l’on préfère ! Voici quelques suggestions parmi les plus populaires :

Alors on danse ! : Plusieurs cours axés sur la danse ou se déroulant sur un fond musical ont la cote, dont l’incontournable zumba, qui allie conditionnement physique et danses latines. Certains adeptes affirment oublier complètement qu’ils sont en train de faire de l’exercice tant ils s’amusent ! Tentant, non ?

Au pas de course : Le jogging a retrouvé ses lettres de noblesse ces dernières années, après une assez longue période à être pratiquée telle une religion par un nombre restreint d’adeptes. Idéal pour les gens pressés, cet exercice procure un très bon rapport effort/temps, sans oublier une bonne dose d’endorphine qui se distille dans tout le corps pendant des heures.

Ça marche ! : Simplissime, la marche a l’avantage de se pratiquer n’importe où, avec comme seul coût initial une bonne paire d’espadrilles. Il faut rechercher une intensité qui augmente les pulsations cardiaques mais qui permet de parler tout en marchant. Munissez-vous d’un podomètre ( appareil qui compte les pas ), cela vous incitera à marcher toujours plus !

Sur mesure pour les 50 + : Plusieurs centres de conditionnement physique proposent des cours spécialement conçus pour les personnes de 50 ”ans et plus et adaptés à la condition physique de chacun. On se retrouve entre pairs, ce qui est sécurisant et favorise la création de nouvelles amitiés. En prime, on garantit un effet de rajeunissement !

Rouler en toute saison : Activité ultra populaire, le vélo peut être pratiqué jusqu’aux premières neiges, ou presque, pourvu que l’on soit habillé adéquatement. Durant la froide saison, le vélo stationnaire à la maison ou les dynamiques séances de spinning en gym font le travail et vous assurent d’être déjà au sommet de votre forme le printemps venu.