VIRAGE
L’appel de l’automne sur le Circuit du Paysan
L’appel de l’automne sur le Circuit du Paysan
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Le week-end s’annonce beau et les couleurs automnales vous donnent envie de mettre le cap sur la campagne ? Voilà l’occasion rêvée de découvrir ou de redécouvrir le Circuit du Paysan, un parcours rural de l’ouest de la Montérégie qui s’étend sur quelque 194 km.

Le trajet, encadré par le lac Saint-François et la rivière Richelieu, se dessine le long de la frontière américaine. Il réunit notamment des entreprises touristiques et agrotouristiques des environs, dont certaines ont reçu des prix pour la qualité de leurs produits.

Le Circuit n’a ni point de départ ni fil d’arrivée. À chacun de planifier son itinéraire quand bon lui semble et en fonction de l’activité qui lui plaît. Sur le site Web du Circuit (lecircuitdupaysan.com), les attraits sont classés par grands thèmes et il est facile de s’y retrouver. La catégorie Les kiosques à la ferme, qui chapeaute les offres de cueillette et d’autocueillette, figure parmi les plus populaires en cette période de l’année. La récolte des pommes et des courges — et pas seulement les citrouilles ! — sera aussi au calendrier au cours des prochaines semaines.

Des pommes, des alcools…

Pour goûter la pomme sous toutes ses formes, pourquoi ne pas jumeler un rendez-vous annuel au verger avec la visite d’une cidrerie ? La Cidrerie du Minot (duminot.com), dans les environs de Hemmingford, propose à sa clientèle une dégustation de ses produits et une visite guidée de ses installations.

Si votre curiosité est titillée et que vous vous intéressez aussi à la fabrication du vin, de l’hydromel et même de la bière, consultez la catégorie Alcools du terroir, laquelle regroupe l’ensemble des cidreries, des hydromelleries et des vignobles établis dans cette région.

Parti pris pour l’histoire

Autre découverte coup de cœur : l’île Saint-Bernard (ilesaintbernard.com), à Châteauguay, à environ 20 minutes de Montréal. Ce site patrimonial, sur lequel sieur Charles Le Moyne de Longueuil fit construire son manoir a été acquis, en 1765, par Marguerite D’Youville, fondatrice des sœurs grises. La communauté religieuse aura habité l’ancienne seigneurie pendant plus de 200 ans tout en contribuant à la préservation du territoire.

Ce lieu riche en culture est maintenant géré par Héritage Saint-Bernard. Il abrite le refuge faunique Marguerite-D’Youville, où des sentiers de randonnée pédestre ont été aménagés. Plusieurs activités sont au programme en septembre, dont l’autocueillette de pommes biologiques au verger. En octobre, l’ambiance est aussi à la fête avec les journées thématiques de l’île aux sorciers.

D’ailleurs, les entreprises du Circuit du Paysan sont de plus en plus nombreuses à étirer leur saison au-delà de l’Action de grâce afin d’offrir des activités en lien avec l’Halloween. C’est le cas du Parc Safari (parcsafari.com), qui outre son labyrinthe hanté, présentera des concours de citrouilles et de déguisements durant les trois derniers week-ends d’octobre.

Une autre belle façon de profiter des différents attraits du Circuit est de s’aventurer sur un tronçon de route jamais emprunté. Que l’on voyage en voiture, en moto ou à vélo, voir défiler les paysages champêtres, parés de leurs flamboyantes couleurs, constitue les prémices d’une belle escapade. Prendre le temps de visiter les points d’intérêt qui ponctuent le trajet et de déguster les produits créés par les artisans, c’est bonifier l’expérience.

Chose certaine, impossible de faire le tour du Circuit du Paysan en une seule visite. On aura beau étirer la balade sur deux jours avec une halte en hébergement, il s’agit plutôt d’une expérience à renouveler aussi souvent que désiré. Sillonner ces routes de campagne promet de mettre vos yeux et tous vos sens en éveil !

Une carte interactive à votre service

Pour vous aider dans votre planification, vous pouvez compter sur la carte interactive présentée sur le site du Circuit ou encore télécharger l’application Nestor, qui vous permet de naviguer sur une carte sans nécessiter d’accès à Internet. Une recommandation toutefois avant de prendre la route : assurez-vous au préalable des heures d’ouverture des endroits à visiter.

Photo : Domaine Clos St-Bernard