VIRAGE
Des plantes indestructibles qui poussent dans les pires conditions
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Il y a sur votre terrain des épinettes très touffues ou de grands érables matures sous lesquels vous tentez de faire pousser quelques plantes vivaces ? Les uns après les autres, les hostas et les astibles que vous y avez plantés dépérissent et meurent ? Laissez donc tomber les plantes d’ombre qu’on propose généralement sur le marché horticole et tournez-vous plutôt vers des vivaces indestructibles qui arrivent à supporter les conditions les plus extrêmes !

Conditions extrêmes

L’ombre produite par les épinettes et les érables matures est généralement très dense et complètement inhospitalière. Peu de plantes peuvent pousser dans de telles conditions car, en plus de bloquer les rayons du soleil, le feuillage épais de ces arbres provoque la sécheresse en empêchant la pluie de se rendre jusqu’au sol. Mais il y a pire puisque l’immense système de racines des arbres entre en compétition féroce avec les radicelles des plantes vivaces pour s’approprier les rares éléments nutritifs et l’eau contenus dans le sol. Par exemple, durant une chaude journée de juillet, un érable argenté mature peut puiser jusqu’à 200 litres d’eau dans le sol ! Certaines essences, comme le noyer noir et le marronnier, vont même jusqu’à dégager des substances chimiques ayant un effet toxique sur les plantes qui osent pousser sous leur canopée. C’est ce qu’on appelle des conditions extrêmes !

Si vous désirez créer une plantation durable sous des arbres matures, vous n’avez d’autre choix que de sélectionner des plantes très vigoureuses, parfaitement adaptées à la sécheresse et au manque de lumière. Voici quelques exemples de véritables guerrières.

 Asaret du Canada (Asarum canadense)

Hauteur : 20 cm

Largeur : 30 cm

Floraison : brune, en mai et en juin

Feuillage : vert, velouté, en forme de cœur

Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre légère, ombre moyenne, ombre dense

Sol :  riche et frais

Rusticité : zone 3

L’asaret du Canada, aussi appelé « asaret gingembre », est une plante indigène des forêts feuillues de l’est de l’Amérique du Nord absolument formidable ! Elle se propage rapidement pour former un couvre-sol indestructible et impénétrable par la plupart des herbes indésirables.

Géranium à gros rhizomes ‘Bevan’s Variety’ (Geranium macrorrhizum ‘Bevan’s Variety’)

Hauteur : 40 cm

Largeur : 60 cm

Floraison : rose magenta, en juin et en juillet

Feuillage : vert moyen, feuilles palmées, découpées et dentées

Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre légère, ombre moyenne, ombre dense

Sol : s’adapte à divers types de sols bien drainés

Rusticité : zone 3

Ce géranium arbore un feuillage qui recouvre densément le sol après deux années seulement. Aromatiques, ses feuilles froissées dégagent un délicieux parfum musqué. Ne craignant pas d’entrer en compétition avec les racines des arbres, il tolère l’ombre dense et les sols secs.

Lamier galéobdolon ‘Variegatum’ (Lamiastrum galeobdolon ‘Variegatum’)

Hauteur : 30 cm

Largeur : 1,5 m

Floraison : jaune, de mai à juillet

Feuillage : vert panaché de gris, feuilles ovées et dentées

Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre légère, ombre moyenne, ombre dense

Sol : s’adapte à divers types de sols frais mais bien drainés

Rusticité : zone 3

Ce lamier arrive à pousser à l’ombre dense sous des grands arbres matures dont le feuillage est particulièrement touffu, là où la majorité des autres vivaces ne peuvent s’implanter. Même dans les pires conditions, il réussit à former un tapis compact et impénétrable en quelques années.

Sceau-de-Salomon odorant (Polygonatum odoratum)

Hauteur : 80 cm

Largeur : 30 cm

Floraison : blanche et verte, en mai et au début de juin

Ensoleillement : mi-ombre, ombre légère, ombre moyenne, ombre dense

Sol : riche et frais mais bien drainé

Rusticité : zone 4

Ses tiges gracieusement arquées portent des petites fleurs pendantes et odorantes. Il figure parmi les rares plantes qui arrivent à s’établir sous la couronne des érables et des épinettes. Il performe mieux si on lui fournit un sol riche ayant une bonne capacité de rétention d’eau et d’éléments nutritifs.