VIRAGE
Déménager : une boîte à surprises
Déménager : une boîte à surprises
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Quelque 250 000 Québécois changent de domicile chaque année, un phénomène de société recensé dans le monde comme étant typiquement québécois. En dépit de notre « expertise », déménager demeure une aventure qui ne sourit pas à tous. Dans les faits, c’est de l’ouvrage ! Un déménagement nécessite donc une préparation minutieuse, plusieurs semaines à l’avance.

Quoi faire en premier lieu ? D’abord, il faut fixer avec certitude la date du déménagement en évitant les fins de semaine (samedi et dimanche) pour un déménagement local. Sans cela, vous auriez à payer tarif et demi ou double pour ce service.

Aussi, gardez à l’esprit que la période de pointe annuelle se situe entre les 15 juin et 15 juillet. Surtout, évitez de déménager vos pénates le 24 juin ou le 1er juillet, deux journées fériées où vous auriez à payer une tarification double.

 Choisir un déménageur fiable
Et vous voilà à l’étape cruciale : le choix du déménageur. À cet égard, il vous faut un déménageur qualifié, membre en règle de la Commission des Transports du Québec (CTQ), ce qui lui donne le droit de circuler avec son camion sur les routes du Québec. Vous pouvez obtenir ces renseignements en communiquant avec l’Association du camionnage du Québec (ACQ), au 514 932-0377 ou au info@carrefour-acq.org

D’autre part, méfiez-vous des petites annonces qui n’affichent qu’un numéro de téléphone, sans l’ombre d’une adresse. Dans certains cas, les individus qui vous répondront ne possèdent ni établissement ni droit de circulation.

Attention, aussi, aux individus qui s’improvisent déménageurs en mai et disparaissent de la scène en juillet… S’ils réussissent parfois à attirer une clientèle avec des tarifs alléchants, ces « professionnels » n’offrent aucune protection en cas de dommages et n’accordent évidemment aucune indemnité. Un piège à éviter.

Vous avez enfin trouvé un déménageur qualifié ? Assurez-vous qu’il possède une assurance valide contre les dommages et pertes qui pourraient survenir. N’hésitez pas à demander le nom de la compagnie d’assurance et à faire des vérifications en cas de doute.

Souvenez-vous que la responsabilité du déménageur est généralement limitée à un montant maximum par kilo. Si vous prévoyez que ce montant ne sera pas suffisant, le déménageur pourra vous offrir une assurance complémentaire. Exigez toujours un reçu attestant cette assurance.

 Combien ?

 

La méthode d’évaluation d’un déménagement diffère selon la distance à parcourir. Ainsi, on qualifie de « local » un déménagement effectué dans un périmètre d’environ 50 km.

Son prix est établi d’après un tarif horaire qui varie d’une région à l’autre. N’hésitez pas à fournir le plus de détails possible afin d’avoir une estimation réaliste de la tarification totale.

Par exemple, habitez-vous au premier ou au cinquième étage ? L’immeuble est-il doté d’un ascenseur ? Devrez-vous enlever des portes pour laisser passer des meubles ?

Dans le cas d’un déménagement « longue distance » (excédant généralement 50 km), il est fort probable qu’un représentant du déménageur vous visitera pour en évaluer le coût.

 Préparez le terrain
Une fois que vous aurez déterminé la date de votre déménagement et que vous aurez obtenu l’engagement d’un déménageur, effectuez votre changement d’adresse, en fonction de la première journée d’occupation du nouveau domicile, auprès de votre famille et de vos amis et, surtout, auprès des entreprises de services avec lesquelles vous faites affaire comme Bell, Vidéotron, Hydro-Québec, et auprès des services gouvernementaux tels que la Société de l’assurance automobile du Québec, par exemple.

Songez également à obtenir des rendez-vous pour effectuer de nouveaux branchements de câble, de téléphone, de système d’alarme ou d’Internet, en vous rappelant que la plupart des compagnies offrent des forfaits déménagement, ce qui vous évitera de payer le plein prix.

Rappelez-vous que si vous emballez vous-même vos biens, ce qui vous permettra de faire des économies appréciables, le déménageur ne sera pas responsable du contenu des boîtes. Dans tous les cas, indiquez sur les boîtes, à l’aide d’un crayon-feutre, la pièce où les déménageurs devront les déposer. Tout le monde y gagnera, surtout si vous êtes sur place pour accueillir les déménageurs et voir à la bonne marche des opérations.

Après le déménagement, faites une inspection de vos biens en présence du déménageur avant de signer la facture.

Après avoir payé, exigez un reçu, où apparaissent le nom et l’adresse du déménageur. À cet égard, assurez-vous que tous ces documents comportent une signature lisible. Ayez les mêmes exigences si vous devez donner un acompte pour la réservation d’un camion.

Enfin, souvenez-vous qu’en déménageant vous-même vos objets de valeur, le risque de bris et de perte sera moindre. Et vous aurez l’esprit tranquille…

Bon déménagement !