VIRAGE
Angine : quand le cœur crie au secours
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Contrairement à ce que plusieurs pensent, l’angine n’est pas une maladie en soi. Il s’agit d’un symptôme qu’il faut prendre très au sérieux car sa cause est un véritable cri au secours du cœur.

L’angine signifie la fermeture graduelle, de façon lente ou rapide, d’une ou plusieurs artères coronaires. Si rien n’est fait, les artères peuvent bloquer et causer un infarctus. Il y a d’ailleurs plus de femmes que d’hommes qui meurent d’infarctus, notamment parce que les signes d’angine sont plus subtils chez les femmes et qu’elles sont moins à l’écoute des signaux que leur corps leur envoie à cet égard.

Des douleurs à l’effort

La principale manifestation d’angine est une douleur thoracique, en haut vers le cou comme un étranglement, au milieu comme une sensation de pesanteur ou encore une impression d’ouverture. On peut aussi ressentir une douleur à un bras ou à un poignet, avoir un point dans le dos, avoir les jambes molles, éprouver de la fatigue ou de la lassitude. Ces signes seront amplifiés par l’effort en général et soulagés par le repos ou le ralentissement de l’activité.

Souvent, on confond l’angine avec les effets du stress ou les reflux digestifs. Or, le stress ne diminue pas au repos. Il a plutôt tendance à s’amplifier, en raison du fameux hamster intérieur qui multiplie les scénarios catastrophes.

Quant aux reflux digestifs, ils ne sont pas influencés par l’effort physique. Ils diminuent lors d’un repas pour ensuite reprendre de plus bel.

Que faire ?

Pour savoir comment réagir en présence de signes d’angine, prenons l’exemple d’un escalier. Si, auparavant, vous n’étiez presque pas essoufflé après avoir monté 12 marches et que depuis un mois, votre degré d’essoufflement est plus grand qu’avant, tout en étant stable d’une semaine à l’autre, vous devez consulter votre médecin. En effet, ce serait un signe d’angine progressive, la plus fréquente.

Toutefois, si vous n’étiez presque pas essoufflé après avoir monté 12 marches et que soudain vous l’êtes après 8 marches puis, quelques jours plus tard, après 4 marches, il pourrait s’agir d’une angine d’apparition rapide. Dans ce cas, c’est direction l’urgence ! Vous ne devez pas conduire votre voiture mais demander un conducteur, pour éviter un accident. Il ne faudrait surtout pas frapper une maman et son bébé en perdant la maîtrise de votre véhicule…

À l’urgence, vous subirez des tests afin de confirmer qu’il s’agit bien d’angine. Alors, si les vaisseaux peuvent être dilatés, ils le seront à l’aide d’une ou plusieurs endoprothèses (stents). S’ils sont trop bloqués, il faudra procéder à un ou des pontages. Dans les deux cas, votre condition physique en sera améliorée et l’infarctus aura été évité. Ouf !