VIRAGE
Lire avec ses oreilles
Lire avec ses oreilles
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Suzanne Rémillard est atteinte de dégénérescence maculaire liée à l’âge et de glaucome. Ce qui ne l’empêche pas de passer trois heures par jour à lire… avec ses oreilles. Elle est désormais riche de tous ces romans et biographies dont elle se privait auparavant, et ce, sans avoir à débourser un sou, puisqu’un appareil adapté et des livres audio lui sont prêtés gratuitement.

« J’ai été référée au centre de réadaptation de ma région par mon ophtalmologiste. Puis, un employé du centre m’a livré l’appareil à domicile et m’a expliqué son fonctionnement, qui est très simple. Depuis ce temps, j’appelle régulièrement à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour emprunter des livres, qui me sont ensuite postés. Même le retour des livres par la poste est gratuit », raconte l’octogénaire, enchantée par ce service qui remplit sa maison d’histoires passionnantes.

Madame Rémillard fait partie des 8000 personnes à travers la province ayant une limitation visuelle, motrice ou d’apprentissage et étant abonnées au Service québécois du livre adapté, sous la responsabilité de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Cet abonnement leur donne accès à une impressionnante collection de livres de tous genres.

Est-ce pour vous ?

Ce service est disponible pour tous les Québécois répondant aux critères d’admissibilité du programme des aides visuelles de la Régie d’assurance maladie du Québec. Le formulaire d’abonnement doit d’ailleurs être assorti d’une attestation de la déficience perceptuelle par une autorité professionnelle pertinente. On peut obtenir plus de détails au  banq.qc.ca/sqla/abonnements, au 514 873-4454 ou au 1 866 410-0844.

Sachez aussi que si votre déficience visuelle ne vous qualifie pas pour ce service, vous pouvez néanmoins vous procurer des livres sonores en librairie ou en ligne.

Vues et voix recrute

La majeure partie des livres audio disponibles à la BAnQ, soit quelque 16 000 titres, ont été produits par l’organisme sans but lucratif Vues et voix. La collection s’enrichit d’environ 800 livres par année, de quoi alimenter même les plus gourmands des lecteurs.

« Pour respecter la Loi sur le droit d’auteur, les livres audio sont produits en format adapté. Il faut un appareil, le Victor, pour naviguer dans le livre », explique Diane Pilotte, présidente de Vues et voix, à qui on doit aussi la radio Canal M.

Chaque semaine, entre 350 et 400 bénévoles prêtent leur voix pendant 150 minutes pour permettre la production des livres audio dans les bureaux de Vues et voix, situés à Montréal. Madame Pilotte mentionne que l’organisme est à la recherche de bénévoles pour les différentes étapes de cette tâche colossale : l’annotation des livres avant l’enregistrement, la lecture, l’enregistrement et la vérification finale. « En ce qui concerne les lecteurs, nous manquons surtout de voix masculines », précise-t-elle.

Ce style de bénévolat vous intéresse ? 514 282-1999, 1 800 361-0635 ou vuesetvoix.com/contact

Photo : Pierre Latour