VIRAGE
Le diabète en 10 questions
4.00 avg. rating (76% score) - 3 votes

Saviez-vous que plus de 880 000 Québécois et Québécoises sont diabétiques, dont 250 000 sans le savoir ? Et que le risque d’être diabétique augmente avec l’âge ? Vous en apprendrez plus en répondant à ce test en 10 questions.

Mais d’abord, qu’est-ce que le diabète ? C’est une maladie chronique causée par un manque ou un défaut d’utilisation de l’insuline, une hormone produite par le pancréas. Il s’ensuit une hausse de la glycémie, soit le taux de glucose dans le sang. Le diabète de type 2, qui se manifeste la plupart du temps après 40 ans, compte pour 90 % des cas.

Vrai ou faux ?

Question 1 : Manger beaucoup de sucre cause le diabète de type 2.

Faux. Ce qui pose problème chez une personne diabétique est la manière dont l’organisme traite l’insuline.

Question 2 : Le diabète de type 2 touche davantage les hommes que les femmes.

Vrai. Au Québec, la proportion d’hommes ayant un diagnostic de diabète est de 20,8 % chez les 65 ans et plus et de 15,7 % parmi les femmes de ce groupe d’âge.

Question 3 : Le surplus de poids est un facteur de risque important du diabète de type 2.

Vrai. Environ 80 % des diabétiques de type 2 sont au-dessus de leur poids santé et ont un tour de taille élevé. Parmi les facteurs de risque, on compte aussi l’âge, le sexe, la sédentarité, de mauvaises habitudes alimentaires, l’hérédité, etc.

Question 4 : Le diabète de type 2 ne mène à aucune complication.

Faux. Il peut entraîner des atteintes aux reins, aux yeux (rétinopathie), au système neurologique, au cœur (infarctus) et aux vaisseaux sanguins (hypertension, artériosclérose, accident vasculaire cérébral…). Le diabète est la première cause de cécité chez les adultes de moins de 65 ans. Il est aussi responsable de 40 % des insuffisances rénales et de 50 % des amputations d’origine non traumatique.

Question 5 : Une augmentation de la fréquence et du volume des urines fait partie des symptômes possibles du diabète de type 2.

Vrai. Les autres symptômes d’une hyperglycémie sont la fatigue, la somnolence, une soif intense, la bouche sèche, une vision embrouillée, une faim exagérée et de l’irritabilité. Ces symptômes peuvent passer inaperçus pendant des années.

Question 6 : On ne peut prévenir le diabète de type 2.

Faux. Avec l’adoption de saines habitudes de vie, on peut réduire le risque de diabète de type 2 ou retarder son apparition. D’ailleurs, si des personnes ont un diagnostic de prédiabète et qu’elles adhèrent à un mode de vie sain entraînant une perte de 5 % de leur poids, elles peuvent retarder ou réduire le risque de diabète de type 2 de 60 % !

Question 7 : Il n’y a aucun lien entre le stress et le diabète de type 2.

Faux. Bien que le stress ne soit pas en tant que tel un facteur de risque du diabète de type 2, des études ont démontré qu’il pouvait contribuer au développement de la maladie à long terme. Cela tient au fait que le stress libère certaines hormones, dont le cortisol, ce qui provoque une hausse de la glycémie.

Question 8 : Il est possible de se réaliser pleinement tout en vivant avec le diabète de type 2.

Vrai. Cela suppose une prise en charge de sa maladie par la personne diabétique. Un mode de vie permettant de contrôler la maladie repose sur quatre piliers : l’alimentation, l’activité physique, les soins et traitements (autosurveillance de la glycémie…) et la psychologie (adaptation au diagnostic…).

Question 9 : La famille et l’entourage ont un rôle important à jouer dans le cheminement d’une personne diabétique.

Vrai. Il importe pour la personne qui accompagne un diabétique de se donner un rôle réaliste, de laisser la personne diabétique prendre ses responsabilités, de l’aider à trouver de l’information de qualité, de l’encourager, de souligner ses succès, de ne pas la culpabiliser, de donner l’exemple, d’apprendre à dire non… et de ne pas oublier de prendre soin d’elle-même.

Question 10 : On peut faire un test en ligne pour savoir si l’on est à risque de prédiabète ou de diabète de type 2.

Vrai. Il suffit de suivre ce lien. (http://www.preventiondiabete.ca/faites-le-test)

Sources : diabete.qc.ca, diabetesvoice.org/fr, preventiondiabete.ca