VIRAGE
25 trucs pour économiser à l’épicerie
5.00 avg. rating (91% score) - 3 votes

Si vous avez l’impression qu’il en coûte de plus en plus cher pour faire votre épicerie, vous n’avez pas la berlue. Mais comment faire pour maximiser chaque dollar dépensé en aliments ? Voici 25 astuces à suivre.

  1. Préparez-vous une liste d’épicerie et tenez-vous-en aux achats planifiés.
  2. Faites l’inventaire du frigo et de garde-manger avant d’aller à l’épicerie, pour éviter d’acheter ce que vous avez déjà.
  3. Épluchez les circulaires et les sites de coupons rabais tels que gocoupons.ca afin d’établir le menu de la semaine en fonction des spéciaux.
  4. Présentez-vous à l’épicerie le ventre plein! C’est la meilleure façon de ne pas succomber à des achats impulsifs.
  5. Allez à l’épicerie sans les enfants ou les petits-enfants, pour éviter les demandes que vous ne sauriez refuser et qui feraient gonfler le coût de votre panier d’épicerie.
  6. Évitez d’acheter des aliments pré-coupés ou pré-râpés, par exemple les légumes et le fromage. Le coût des aliments préparés est beaucoup plus cher. Il vaut mieux acheter les aliments en vrac ou en bloc et les arranger vous-même.
  7. De même, préférez le poulet entier aux poitrines désossées et faites vos cubes de viande marinés vous-même à partir d’une pièce de viande.
  8. N’achetez que ce dont vous avez besoin. Le gaspillage alimentaire peut représenter plusieurs centaines de dollars par ménage chaque année.
  9. Remettez dans un autre sac une partie d’un sac de raisins ou de cerises trop gros pour vos besoins.
  10. Pensez à consommer plus souvent des protéines dont le coût est plus abordable que celui de la viande : œufs, légumineuses, tofu, etc.
  11. N’achetez pas de bouteilles d’eau. L’eau du robinet fait très bien l’affaire. C’est aussi un geste environnemental important de laisser les caisses de bouteilles d’eau sur les tablettes.
  12. Privilégiez les aliments frais plutôt que les aliments transformés et le prêt-à-manger, qui coûtent souvent plus cher. C’est aussi un meilleur choix santé de cuisiner soi-même à partir d’aliments simples.
  13. Passez par-dessus vos préjugés et choisissez des marques maison ou sans nom. Elles sont équivalentes aux marques connues, tout en permettant des économies.
  14. Quitte à sortir vos lunettes ou votre loupe, comparez les prix au 100 ml ou au 100 g des différents formats en lisant ces informations écrites en petits caractères sur les tablettes ou les étiquettes.
  15. Essayez d’aller à l’épicerie moins souvent, aux deux semaines par exemple. Vous limiterez ainsi les occasions de tentations.
  16. Réclamez un bon d’achat différé si un produit en solde n’est plus disponible.
  17. Préférez les formats familiaux et profitez des super spéciaux, puis congelez les surplus pour éviter tout gaspillage.
  18. Donnez préséance aux fruits et légumes de saison.
  19. Faites un potager. Aussi, cultivez vos fines herbes à l’extérieur l’été et à l’intérieur le reste de l’année.
  20. Profitez de la période des récoltes pour faire des provisions, notamment en visitant les marchés publics. Achetez de grandes quantités de légumes, puis mettez-les au congélateur ou en conserve.
  21. Jetez votre dévolu sur les fruits et légumes moches, vendus à meilleur prix. C’est aussi une façon d’éviter le gaspillage alimentaire.
  22. Adhérez à une carte de fidélité donnant droit à des rabais ou des remises en épicerie.
  23. Méfiez-vous des spéciaux en bout d’allées ou près des caisses, des spéciaux du gérant, des étiquettes rouges et autres; vérifiez si ces spéciaux en valent la peine.
  24. À la caisse, vérifiez si le prix facturé pour chaque produit est bien le même que le prix affiché, notamment en prenant le temps de relire votre coupon de caisse avant de rentrer à la maison.
  25. Cuisinez en groupe pour maximiser l’impact de l’achat en grandes quantités. Et en plus, c’est une partie de plaisir !