VIRAGE
Piétons, soyez visibles et prévisibles

Les données des derniers bilans routiers au Québec sont sans équivoque : près de la moitié des piétons décédés étaient âgés de 65 ans ou plus. Pour éviter d’être victime d’un accident grave ou mortel, suivez ces quelques conseils de sécurité.

Mais d’abord, pourquoi les piétons aînés sont-ils plus à risque d’être impliqués dans un accident et d’être plus gravement blessés ? Des études démontrent que les capacités physiques, sensorielles et cognitives diminuent avec l’âge.

Ces limitations peuvent affecter votre force musculaire, votre équilibre, votre temps de réaction, votre vision et votre audition. Vous devenez alors plus vulnérable aux chocs et aux blessures, mais surtout, les conséquences d’un accident pourraient être plus graves.

Des comportements à changer

Saviez-vous que la moitié des accidents impliquant des piétons ont lieu aux intersections ? Le manque de visibilité et les angles morts des véhicules lourds sont responsables de plusieurs accidents avec les piétons, surtout aux intersections.

Saviez-vous également que les causes mentionnées par les policiers dans les accidents routiers impliquant des piétons sont l’inattention, la distraction et les autres comportements négligents ?

Voilà pourquoi il est essentiel que vous adoptiez un comportement et des pratiques sécuritaires lorsque vous marchez. En résumé, il s’agit d’être visible et prévisible.

Soyez visible

Avec l’automne, la période de clarté diminue. Or, la noirceur est l’ennemie du piéton, car les conducteurs ne vous voient pas. C’est la même chose lorsqu’il pleut, parce que l’eau sur la route réduit la visibilité du conducteur, encore plus s’il est ébloui par les lampadaires ou les phares d’une voiture en sens inverse.

Pour être visible, portez des vêtements voyants (de couleurs pâles ou vives), munis de bandes réfléchissantes, ou ajoutez un accessoire réfléchissant, comme un brassard. Les bandes et les accessoires réfléchissants vous rendent visible de loin. Ainsi, les conducteurs vous verront à temps et auront le temps d’adapter leur conduite.

Soyez prévisible

Être visible, c’est un pas dans la bonne direction, mais votre comportement est encore plus important :

  • Marchez sur le trottoir : c’est obligatoire ! S’il n’y a pas de trottoir, marchez sur le bord de la chaussée, face à la circulation, pour voir venir les véhicules.
  • Traversez aux bons endroits : les conducteurs s’attendent à vous voir aux intersections ou aux passages pour piétons.
  • Respectez la signalisation : feux pour piétons, feux de circulation, panneaux d’arrêt…
  • Établissez un contact visuel avec les conducteurs : sans quoi, présumez qu’ils ne vous ont pas vu.

Rappelez-vous que vous êtes vulnérable, car vous n’avez aucune protection en cas d’impact. Chaque jour, huit piétons sont heurtés par un véhicule au Québec. Mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas faire partie de ce triste bilan.