VIRAGE
L’amour, toujours l’amour

FDQ_1081Il y a quelques jours à peine, c’était la Saint-Valentin. C’est très bien de consacrer une journée à l’amour. Car l’amour, n’est-ce pas ce qu’il y a de plus beau dans la vie ?

Cela m’amène à réfléchir aux mille et une manières de conjuguer le verbe « aimer », en plus du sentiment profond qu’on éprouve pour un être cher, ses enfants, ses petits-enfants, sa famille élargie, ses amis, ses voisins, ses collègues de travail, etc.

Pour ma part, même si cela comporte une part de souffrance et de risque, j’aime aimer. Rien ne saurait freiner ma propension naturelle à faire plaisir, à savourer la vie et à voir le bon côté des gens.

En ce sens, le sordide attentat à la mosquée de Québec, fin janvier, rappelle combien il est essentiel d’avoir une approche d’ouverture envers l’autre, d’aimer la différence plutôt que de la craindre.

Je termine avec l’essentiel, s’aimer soi-même, sans quoi on peut difficilement aimer complètement l’autre. Accepter ses travers, se pardonner, être bienveillant envers soi-même, c’est l’apprentissage d’une vie, mais ça fait toute la différence dans notre niveau de bonheur !

À cet égard, j’espère que vous allez apprécier ce numéro de Virage, que nous avons préparé avec amour : entrevues avec des personnalités que vous adorez, reportage coup de cœur à la Maison des greffés, savoureux menu à l’italienne, joli projet de bricolage, séduisantes escapades à Oka et au Costa Rica, etc. Autant de pistes pour aimer encore plus la vie !

Bonne lecture !