VIRAGE
Croustades aux pommes dans des mini-citrouilles
Temps de préparation :20 minutes
Temps de cuisson :60 minutes
Portions :4
Croustades aux pommes dans des mini-citrouilles

Votez pour votre recette préférée


( 0 vote )

Les mini-citrouilles décoratives deviennent ici le contenant de cuisson et de présentation d’un dessert classique, en version allégée.

  • 4 mini-citrouilles (courges « décoratives » Jack-be-little), coupées* aux 2/3 et évidées de leurs graines et filaments
  • 125 ml (1/2 tasse) de flocons d’avoine
  • 60 ml (1/4 tasse) de pacanes, hachées
  • 45 ml (3 c. à soupe) de graines de chanvre
  • 60 ml (1/4 tasse) de cassonade
  • 30 ml (2 c. à soupe) de beurre, à la température ambiante
  • 2 pommes McIntosh, pelées et coupées finement
  • 1 pincée de cannelle moulue

Préparation

  1. Placer une grille au centre du four.
  2. Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).
  3. Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.
  4. Déposer les mini-citrouilles évidées en les renversant sur la plaque de cuisson.
  5. Déposer les chapeaux à côté.
  6. Cuire au four pendant environ 20 minutes ou jusqu’à ce que la chair soit tendre lorsqu’on la pique de l’intérieur avec la pointe d’un couteau.
  7. Entretemps, dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, les pacanes, les graines de chanvre, 30 ml (2 c. à soupe) de cassonade et le beurre.
  8. Réserver.
  9. Dans un bol, mélanger les pommes avec 15 ml (1 c. à soupe) de cassonade et la cannelle.
  10. Réserver.
  11. À leur sortie du four, répartir 15 ml (1 c. à soupe) de cassonade à l’intérieur des courges.
  12. Remplir les cavités avec les morceaux de pommes.
  13. Recouvrir les courges de mélange d’avoine en le pressant légèrement.
  14. Cuire au four 40 minutes (couvrir lâchement de papier d’aluminium après 30 minutes de cuisson).
  15. Laisser tiédir et servir.
  16. *Pour les couper plus facilement, passer d’abord les mini-citrouilles au four à micro-ondes (une à la fois) à intensité maximale, pendant 1 minute. Sinon, l’utilisation combinée d’un marteau et d’un bon couteau du chef s’avère efficace.

Photo : Louise Gagnon