VIRAGE
Bénévolez-vous ?

Le verbe bénévoler n’existe pas, mais il faut néanmoins le conjuguer, chacun à sa manière. C’est l’invitation lancée à l’occasion de la Semaine de l’action bénévole 2018. Comment ? Notamment en visitant la nouvelle plateforme Jebenevole.ca

La Fédération des centres d’action bénévole du Québec (FCABQ) a choisi le thème « Je bénévole, tu bénévoles, conjuguons notre bénévolat » pour cette 44e semaine thématique, qui se poursuit jusqu’au 21 avril. Le but : promouvoir l’action bénévole comme voie à privilégier afin que la justice, l’entraide et la solidarité deviennent des valeurs dominantes dans notre société.

Jebenevole.ca

Dans une société en mutation profonde, le bénévolat se métamorphose aussi. Pour mieux répondre à ces considérations contemporaines, la FCABQ a mis en ligne récemment la plateforme Jebenevole.ca, destinée autant aux personnes qui désirent donner du temps dans leur communauté qu’aux organismes qui cherchent à recruter des bénévoles.

Ainsi, les aspirants bénévoles n’ont plus à effectuer des recherches par eux-mêmes afin de trouver l’organisme par l’entremise duquel ils pourront donner au suivant. Par le biais de cette plateforme gratuite et conviviale, ils peuvent consulter toutes les offres disponibles près de leur lieu de résidence, puis sélectionner un organisme voué à une cause qui leur tient à cœur et dont les besoins correspondent autant à leurs aspirations qu’à leurs disponibilités. Ensuite, il est possible de télécharger l’offre, de la transmettre à un ami ou de poser sa candidature, tout ça en ligne !

La pertinence d’un tel outil de jumelage entre organismes recruteurs et citoyens qui veulent faire une différence ne fait aucun doute. En effet, une étude du comité consultatif de la FCABQ révèle que 86 % des organismes sont à court de bénévoles.

Ceux qui le préfèrent peuvent aussi contacter le centre d’action bénévole le plus près de chez eux, parmi les 115 ayant pignon sur rue partout au Québec, pour trouver une occasion de bénévolat qui leur convient. On trouve les coordonnées au fcabq.org

Pourquoi bénévoler ?

S’il ne fait aucun doute que le bénévolat fait une différence pour les organismes, causes et individus qui en profitent, le bénévole reçoit beaucoup en échange. Au niveau social, il découvre de nouveaux intérêts, rencontre des gens avec qui il partage des valeurs, est un exemple positif pour ses enfants et petits-enfants, etc. Il en retire une plus grande estime en soi, une confiance accrue et améliore ses compétences sociales.

Participer à des projets altruistes a aussi une incidence directe sur sa santé puisque l’action bénévole favorise le bien-être et le bonheur, tout en contribuant à diminuer le stress, l’isolement, l’anxiété, le taux de dépression, le sentiment d’inutilité, etc.

Après 50 ans, alors qu’on a davantage de temps disponible et que notre réseau social tend à s’effriter, le bénévolat semble une voie naturelle à emprunter. En effet, tout en contribuant à un monde meilleur pour les générations futures, on y trouve valorisation et épanouissement.

En cette Semaine de l’action bénévole, des félicitations sont de mise aux 50+ et à toutes les autres personnes qui donnent de leur temps pour autrui. Par ailleurs, si vous souhaitez faire du bénévolat mais n’êtes pas encore passé à l’action, n’est-il pas temps de conjuguer à votre manière le verbe bénévoler ?